Posts Tagged ‘Lago Lugano’

Promenade au Rogolone, un chêne monumental

November 9th, 2017 | By Annalisa De Maria in Parco San Marco | No Comments »

Le Rogolone se trouve sur un plateau entouré de bois à Val Menaggio, entre le lac de Côme et le lac de Lugano, au centre d’une grande prairie. Majestueux, imposant comme une cathédrale, l’arbre est d’autant plus beau et fascinant qu’il s’agit d’un être vivant, un chêne légendaire. Il est âgé de huit cents ans et, après tant de siècles, l’écorce du tronc traversée de profonds sillons longitudinaux a pris la même couleur et le même aspect rocheux que l’ancien banc de pierre qui est au pied de l’arbre. L’arbre présente malheureusement une blessure évidente, une grande branche coupée il y a quelques années par un irresponsable qui cherchait du bois. Il est difficile d’empêcher les dégradations, bien que l’arbre ait obtenu dès 1928 la protection du ministère de l’Éducation et qu’il soit aujourd’hui sous la tutelle de l’association Italia Nostra.

SONY DSC

La couronne de l’arbre, de cinquante mètres de circonférence, couvre de son ombre toute la prairie. La structure parfaite des branches se détache nettement sur le ciel. Ici se réunissaient autrefois les sages et les anciens des villages voisins pour administrer la justice et ratifier les décisions majeures. Un document du XVIesiècle préservé à ce jour rapporte une réunion des représentants de Beilate, Grona, Naggio et Grandola au pied du Rogolone pour fixer les limites de ces quatre hameaux et mettre fin à leurs litiges continuels, prenant à témoin le grand chêne, sacré pour les populations locales depuis les temps très anciens où, sous ses branches, se célébrait la fête du printemps et s’accomplissaient des rites magiques et religieux.

 

 

Un second chêne à la lisière du grand pré, plus petit mais déjà classé lui aussi comme « arbre monumental », pourrait témoigner du caractère sacré de ce lieu, délimité jadis par un cercle d’arbres, dont seulement deux auraient survécu, et par une source, située encore aujourd’hui à 100 mètres du Rogolone, dont l’eau très pure était indispensable aux anciennes cérémonies religieuses.

Rogolone- magia

Pour se rendre au Rogolone en voiture depuis le Parco San Marco : prendre la direction de Menaggio, au premier feu tourner à gauche en direction de Carlazzo. Une fois à Carlazzo, suivre les indications pour Gottro (hameau de la commune de Carlazzo). Une fois arrivé à ce hameau, tourner à droite dans la Via San Giorgio, une petite rue asphaltée et en pente qui mène à l’église de San Giorgio, flanquée d’un cimetière. Sur la petite place de l’église commence un chemin qui mène directement, et toujours en terrain plat, jusqu’au Rogolone (attention, à la première intersection rencontrée prendre le chemin de droite).

 

Enfants et nature

August 1st, 2017 | By Silvia Bakova in Parco San Marco | No Comments »

Jean-Jacques Rousseau a dit : « Qui inspire l’amour de la nature aux enfants leur offre une dot précieuse pour la vie entière ! ». Par conséquent il n’est certainement pas faux de dire que la nature joue un très grand rôle dans la vie des enfants. Un rôle beaucoup plus important qu’on ne le pense. La nature n’est pas seulement un endroit pour jouer, elle exerce également une grande influence sur le développement.

Les enfants sont curieux, ils adorent les activités d’observation et d’examen. Cela représente une belle aventure pour eux.

Selon certains psychologues, dès le plus jeune âge les enfants développent un intérêt naturel pour la nature. Il faut encourager et maintenir cet intérêt. Si le lien avec la nature commence très tôt, les enfants considèreront la nature comme une partie naturelle de leur vie, comme manger ou dormir. Un contact établi avec la nature dès le plus jeune âge favorise l’imagination et la créativité, car il ouvre à un monde d’expériences nouvelles et intéressantes.

kinder-sollten-mehr-in-und-von-der-natur-lernen-wwf.jpg

Dans la nature, les enfants développent leur dextérité et leur motricité fine tout en commençant à percevoir et à explorer  la vie qui les entoure.

Il est essentiel que les enfants perçoivent la nature avec leurs propres sens, et  non pas seulement à travers les livres, les magazines, l‘ordinateur ou la télévision. Par nature, les enfants sont curieux et veulent découvrir tout. En passant du temps en forêt, au bord d’un étang ou dans un pré, ils commencent à comprendre les relations entre l‘homme et la nature et plus tard les processus de la nature. De beaux souvenirs d’un certain endroit mènent à un attachement émotionnel à cet endroit et à la volonté de le protéger.

Les excursions et les promenades en famille pour connaître l’environnement (par exemple un château, une tour panoramique, une forteresse en ruine) ou pour cueillir des baies n’ont pas seulement une dimension écologico-éducative mais servent aussi à stabiliser les relations au sein de la famille.

Les enfants qui passent beaucoup de temps en plein air ont une meilleure concentration, contrôlent plus facilement leur comportement et sont moins aggressifs.
Effets positifs de la nature :

- Bouger stimule le développement sain du corps, de l’âme et de l’esprit des enfants.
- Bouger dehors, par n’importe quel temps, renforce le système immunitaire. C’est une mesure de prévention contre les maladies.
- De nombreuses possibilités de bouger en plein air favorisent le développement de la motricité, de la maîtrise et de la perception du corps.
- Tous les sens sont stimulés et développés.
- Développement de la créativité et de l’imagination.
- Le silence, mais aussi les sons de la nature demandent une écoute attentive. Cela favorise le calme intérieur, l’équilibre et le bien-être.
- La curiosité de l’enfant est éveillée. Les enfants observent, découvrent, examinent, recherchent, posent des questions et essaient de trouver des réponses. Ainsi l’enfant apprend indépendamment.
- Les expériences en groupe dans la nature favorisent les compétences sociales.
- Réduction du stress.
- Les enfants développent une relation affectueuse vis-à-vis de la nature et éprouvent le besoin de la protéger.
- La nature a un effet apaisant sur les enfants hyperactifs.

Children Crossing a Stream

Ces dernières années, il a été constaté qu’un contact peu fréquent avec la nature peut mener à des troubles comportementaux, à une perte osseuse, à des allergies et à une faible résistance au stress, et même à la délinquance.
Pour les enfants, la nature signifie encore plus que la liberté. Elle est comme une salle de classe et en même temps un espace de développement.

Les prés foisonnants, les grands arbres et les rivières leurs paraissent comme des endroits idéaux pour jouer. Beaucoup de parents considèrent également la nature comme un lieu parfait pour les jeux et pour l’entraînement de leur enfant. Pourtant, très peu de garçons et de filles se promènent encore librement dans la nature. Au lieu de cela, ils restent surtout dans des chambres fermées, car beaucoup de parents ont peur de laisser leurs enfants jouer dans la forêt obscure. Il pourrait exister des dangers derrière chaque arbre : des criminels qui enlèvent les enfants, des accidents ou bien des tiques. Malheureusement la plupart des parents préfèrent la petite rue à côté de la maison ou bien le terrain de jeu, ce qui est vraiment dommage.
Les leçons et les expériences les plus importantes dans la vie d’un enfant sont celles qu’il fait tout seul et indépendamment. Mais il faut bien faire la différence entre les expériences réelles et les expériences virtuelles. Ce ne sont que les expériences réelles dont l’enfant profite à long terme. Éteignez-donc le monde numérique et explorez notre chère Mère Nature !

Longlake Festival Lugano

July 6th, 2017 | By Annalisa De Maria in Parco San Marco | No Comments »

Cette année aussi, du 28 juin au 1er aout, commence la 7ème édition du Longlake Festival, un des plus grands évènements urbains en plein air de Suisse ! Chaque jour, des divertissements et loisirs de l’après-midi jusqu’à tard le soir ont lieu.

Longlake Lugano

Concerts, musique pour tous les goûts, littérature, rencontres, animations, spectacles de théâtre et de danse, cinéma, activités pour enfants, expositions d’art urbaine, envahiront et animeront les rues, les places et les parcs publics de la ville en créant une rencontre intense entre les artistes et le public. Le Festival, organisé par le département des  Évènements et Congrès de la ville de Lugano, vous accueillera à plusieurs manifestations :

BUSKER FESTIVAL :  un délire apparent de freaks, artistes, eghi, musiciens qu’en cinq jours se compose et se décompose dans une harmonie artistique de beauté et de plénitude. Le Festival rend hommage aux  prestations artistiques de rue qui, par des moyens les plus simples, donnent  vie à des performances de qualité.

SWISS HARLEY DAYS : les grondements des deux roues les plus célèbres du monde reviennent , et la villes se transforme en un village dédicacé aux motos. Au programme, concerts, stands avec les novices du secteur, et le traditionnel défilé qui réunit depuis plus de mille centaures à la découverte de la région de Lugano.

ROANM ROAM : c’est le festival entièrement dédicacé  à la musique Live. Cette année, le festival se concentre durant six soirées consécutives, du 25 au 31 Juillet, à Lugano, dans la splendide corniche du Parc Cini, les principales étoiles de la scène électro pop, alternative et mondiaux du moment.

ESTIVAL JAZZ LUGANO : Estival propose un programme enthousiaste et particulièrement surprenant qui, au-delà de satisfaire tous les passionnés du Jazz, tente d’explorer le monde très riche de la musique contemporaine avec ses rythmes, couleurs et mélodies, et l’esprit de toujours, orienté vers la connaissance de cultures diverses, de la tolérance et de la convivialité.

llpiazza-20riforma

FAMILY : le Festival offre différents genres pensés pour les familles et les plus petits : lecture  de fables, théâtres pour enfants, cinéma, spectacles de clowns, expositions, et de nombreux ateliers durant lesquels les enfants et les adolescents peuvent apprendre tout en s’amusant.

CLASSICA : les vingt-quatre Caprices de Nicolò Paganini interprétés en une soirée , Der Heyser Bulgar sous les branches du Bosquet du Parc Ciani, e Blagoslavivayu vas, blessée  (« Je vous bénis, forets ») de  Pyotr Ilyich Tchaikovsky, les trois sonates et les trois parties de Johann Sebastian Bach pour violon seul, Funiculì-Funiculà arrangé par Arnold Schönberg, la séquence XIV pour violoncelle seul de Luciano Berio, textes de Drexel Manuscript di Karl Friedrich Abel, le Fandango de Aldemaro Romero, et six Caprices de François

Adrien Servais pour deux violoncelles, et d’autres encore Longlake Festival 2017 du Classique !

WORDS :  Avec L.Cohen nous murmurons que la lumière entre dans les lézards présent dans chaque maison, avec A.Camus, nous nous exclamons que la culture est le cri de l’homme devant la propre destinée. Dans Words, il y a le désir d’authenticité.

CITY BEAT FESTIVAL : Le City Beat Festival reviendra en été 2018.

URBAN ART : Urban Art est un chantier d’initiatives artistiques qui espace différents domaines expérimentaux et met en relation les citoyens avec le contexte urbain et avec des thèmes d’avertissements.

LONG LAKE PLUS : LongLake plus rassemble les autres évènements, organisés pendant la période du Festival LongLake (28 juin au 1er aout), qui animent l’été à Lugano. Tout en constituant un festival, LongLake Plus complète l’offre festivalière en coïncidant de nombreuses autres organisations et en augmentant la visibilité des différentes affiches d’été

En conclusion, les évènements dans l’agenda sont variés et pour tous les goûts ! C’est pourquoi ne laissez pas passer devant vous ce festival fantastique et ses divertissements pendant que vous séjournez au Parco San Marco !

lugano_buskers_festival

Abbaye Cistercienne de Piona

June 29th, 2017 | By Wendy Koppen in Parco San Marco | No Comments »

Le site architecturale constituant le Prieuré de Piona, généralement connu sous le nom de l’Abbaye de Piona, est un édifice typique de l’art comacina, en pierre carrée, accessible depuis le lac avec le bateau qui constitue un bijou rare de l’architecture romane Lombarde, et se trouve sur la berge lecchese du lac de Côme dans le territoire de la commune de Colique (Colico).

PionaL’abbaye est née à l’extrémité de la péninsule Olgiasca, en face de Gravedona, sur la pointe extrême du coté de Lecco ; aux pieds des Monts Legnone e Legnoncino.

Elle fut sacrée en 1138 et intitulé la Vierge.

L’église apparait légèrement reculée par rapport au coté occidental du monastère sur lequel elle s’appuie.

La première église dédiée à Sainte Giustina apparut à l’époque médiévale. Plusieurs siècles après, fut fondé le prieuré avec le complexe abbatial. La site se trouvait le long d’une route militaire qui était stratégique, car il était possible de se mettre en communication ici, à travers la Valteline, le Milanais et le centre-nord de l’Italie, vers l’Europe.

Dans l’actuel Piona ils existent, donc, deux bâtiments : l’église d’aujourd’hui de Saint Nicolas, constituant le noyau du bâtiment véritable du Prieuré de Piona ; et situé à l’arrière, reste un bâtiment primitif ou une ruine d’une part d’abside d’une église, qui peut être attribuée à l’oratorium voulu par Agrippino.

Ce sont des restes, qui, par leur dimensions, font penser à un petit édifice, dégradé avec le temps et donc détruit, mais qui a ainsi fait place au bâtiment suivant dédié à Saint Nicolas.

L’architecture du complexe abbatiale est dite Romaine Lombarde avec des influences transalpines.

Le bâtiment actuel est le résultat d’un agrandissement, par extension, d’une église précédente dont la consécration remonte à 1138.

ABBAZIA-DI-PIONA-COLICO-4

Dans la partie sud de l’église se trouve un beau cloître construit par la suite vers 1242, en substitution peut-être d’un précédent qui aurait disparu. C’est le point de référence de tout le complexe monastique, lieu de silence. La structure est en forme quadrangulaire, pour évoquer la force symbolique du numéro quatre.

Au centre du cloître, la source et l’arbre représentent la source des délices et l’arbre de la vie du paradis terrestre.

Promenez-vous parmi les jardins d’olivier et allez à la découverte de l’église principale, du splendide cloître, de l’abside, des ruines de l’église de Sainte Giustina, de la belle salle historique et des profondeurs du lac, c’est sûrement une expérience mystique et passionnante.

Dans l’un des édifices du complexes, les moines qui habitent encore sur le site, vendent quelques produits tels que des herbes médicinales, des objets sacrés, des crèmes cosmétiques, du miel et de célèbres liqueurs savamment distillées selon les plus anciennes traditions, et tous ces produits naturels ont été créés par les moines eux-mêmes.

Le monde vu d’un voilier

May 16th, 2017 | By Melanie Pohl in Parco San Marco | No Comments »

Le vent, le sentiment de liberté, le respect de la nature, des émotions qui vous sculptent l’âme.

Essayez de visualiser les images suivantes :
- Vous êtes sur la terre ferme à Cima di Porlezza
- Vous êtes sur le rivage du lac de Lugano
- Vous êtes dans un petit port de plaisance
- Dans ce petit port se trouvent plusieurs bateaux
- L’un d’eux attire particulièrement votre curiosité
- C’est un voilier
- Vous allez monter à bord dans un instant
- L’aventure commence – vous commencez à naviguer.

Cette introduction suscite ma curiosité et mon intérêt. Voir le monde depuis la perspective du lac.
Sur le lac de Lugano se trouve un beau complexe hôtelier, le Parco San Marco. C’est un lieu enchanteur que ma curiosité m’a poussé à vouloir mieux connaître. Outre que j’ai découvert l’existence d’une équipe dédiée à des activités de détente comme le sport (sous le nom de programme Vitalité énergie), j’ai aussi vu sur sa plage privée, où se trouve aussi un petit port de plaisance, un bateau à voile.

_DSC1342 1.NEF.p

Je me mets à visualiser les images évoquées ci-dessus et sans trop réfléchir je demande si je peux faire de la voile sur ce lac.

Le skipper est un homme sympathique qui me met tout de suite à l’aise et m’explique les principes de base de la navigation.
Les principales règles de priorité entre deux voiliers (et entre moteur et voile), ou mieux les règles pour éviter les abordages ou les collisions en mer, sont peu nombreuses et faciles à se rappeler.
Les deux premières sont relatives au vent : entre deux voiliers qui naviguent sous la même amure et sont en route de collision, c’est le voilier au vent (c’est-à-dire celui qui serre le moins le vent) qui doit manœuvrer pour éviter l’abordage.

Tandis qu’entre deux voiliers qui naviguent en route de collision sous des amures différentes, c’est le voilier qui reçoit le vent sur son bâbord qui devra manœuvrer.

Les deux autres règles de priorité ne font pas référence au vent : entre un bateau rattrapant (voilier ou bateau à moteur) et un bateau rattrapé (également voilier ou bateau à moteur), c’est le bateau rattrapant qui doit manœuvrer. Cette règle a la priorité sur les deux premières, c’est-à-dire celles relatives au vent. Enfin, entre un voilier et un bateau à moteur qui naviguent en route de collision, c’est le bateau à moteur qui doit manœuvrer. Il faut souligner que ces règles pour éviter l’abordage sont à considérer comme des devoirs et non comme des droits : celui qui a le devoir de donner la priorité doit faire une manœuvre largement à l’avance, de façon claire et compréhensible. Celui qui a le « droit » de priorité doit continuer sa route sans la changer, pour ne pas tromper l’autre embarcation. Mais si cette dernière ne manœuvre pas en temps utile, il doit manœuvrer pour éviter la collision.

barche a vela

Il existe d’autres règles particulières de priorité : à l’entrée des ports, où le bateau entrant doit laisser la priorité au bateau sortant ; sur les fleuves, où le bateau qui navigue à contre-courant doit manœuvrer pour éviter l’abordage avec celui qui est porté par le courant ; et pour les navires avec des difficultés de manœuvre (bateaux de pêche, remorqueurs, câbliers, etc.) qui ont généralement la priorité.

Après cette introduction, donnez libre cours à votre fantaisie et imaginez-vous comme un navigateur emporté par le vent.

written by Roberto Fornari, Operations Manager

Artistes au Parco San Marco

March 21st, 2017 | By Melanie Pohl in Parco San Marco | No Comments »

Le Parco San Marco Lifestyle Beach Resort accueille en 2017 une exposition collective de cinq célèbres maîtres du panorama artistique italien, sous la houlette du grand critique d’art Giammarco Puntelli, curateur de l’exposition de clôture du Jubilé à Rome.

Luigi Arico',  Il Volo, LARGHEZZA CM 100 ALTEZZA 45 cm, PROFONDITA` 28 cm, acciaio reciclato,2017

Cinq artistes, cinq parcours et cinq genres différents sont réunis dans un collectif éclectique basé sur les grands métaux comme le bronze et le fer, sur les substances solides amorphes comme le verre, et sur les roches métamorphiques comme le marbre.GIULIANO OTTAVIANI, Scultura tecnica a mosaico con tasselli di marmo e vetro dorato cm 220- 1990

Giuliano Ottaviani, Chevalier-officier de la République italienne, est peintre, sculpteur et orfèvre. Ses œuvres ont été acquises par des musées du monde entier, du Brésil à la Chine.

Amerigo Dorel fait naître, dans la matière de ses sculptures, un mouvement qui s’articule sur des spirales s’élevant à des nœuds expressifs aux allusions anatomiques et sensuelles.

Jucci Ugolotti privilégie les grandes dimensions. Elle a proposé des projets de restauration d’œuvres sculpturales monumentales en cuivre, en bronze et en marbre.

Luigi Aricò aime le contact physique avec les choses qui « se démontent  et se remontent ». Il crée ses œuvres, tableaux et sculptures à partir de matériaux de recyclage : fer, troncs d’arbres, vieilles  pièces de moteurs et de machines.

Italo Duranti, récompensé à Rome comme artiste de l’année 2016, est le directeur mondial pour la sculpture du Movimento del Nuovo Rinascimento (mouvement de la nouvelle renaissance). Le fer et le bois sont ses deux grandes passions, qu’il transforme en œuvres d’art.

Le Championnat du monde de la Pizza

February 22nd, 2017 | By Melanie Pohl in Parco San Marco | No Comments »

Le Championnat du monde de la Pizza se déroule chaque année. Cette année, c’est sa 26ème édition, et le Parco San Marco va y participer. Oui, vous avez bien compris ! Notre pizzaiolo, Orazio, va représenter le Beach Lounge & Pizzeria San Marco et va se mesurer aux meilleurs pizzaioli du monde entier pendant cette grande et célèbre manifestation qui se tiendra à Parme du 8 au 10 mai.

I39A6022

Parmi les onze catégories dans lesquelles on peut concourir, nous nous sommes inscrits pour la pizza in pala, la grande pizza et la pizza classique. Ce championnat est sans aucun doute un évènement mondial dédié au plat le plus aimé au monde – qui comme par hasard représente un domaine d’excellence italienne dans le monde entier – la pizza.

De nos jours, la pizza a atteint des niveaux « étoilés » avec des produits de plus en plus recherchés et des amateurs qui sont de vrais gourmets. Mais comment est née en réalité la vraie pizza ?

L’histoire de la pizza est longue, compliquée et incertaine. Les premières attestations écrites du mot « pizza » remontent au latin populaire. Au XVIe siècle, à Naples, un pain plat s’est vu donner le nom de pizza, déformation du mot « pitta ».
Jusqu’au XVIIe siècle, la pizza était recouverte d’une sauce blanche. Celle-ci fut ensuite remplacée par de l’huile d’olive, du fromage, des tomates ou du poisson. La pizza marinara remonte à 1734, tandis que la pizza Margherita date des années 1796-1810. En juin 1889, à l’occasion de la visite de la reine d’Italie Marguerite de Savoie, le dénommé Raffaele Esposito, cuisinier de la pizzeria Pietro…e Basta Cosi (fondée vers 1780 et toujours en activité sous le nom de pizzeria Brandi), prépara une pizza garnie de tomates, de mozzarella et de basilic pour représenter les couleurs du drapeau italien (vert, blanc, rouge) et l’appela pizza Margherita en l’honneur de la reine d’Italie.

StrandPizz_tags_13

Petit à petit la fougasse d’origine populaire, enrichie avec des tomates, s’est diffusée à travers toutes les classes sociales et les régions d’Italie. Puis des lieux spécialisés dans la préparation de la pizza sont apparus : au début, probablement des fours devant lesquels la pizza se mangeait debout dans la rue, et ensuite des tavernes et des pizzerias.

Nous somme sûrs que notre pizzaiolo fera bonne figure grâce à sa grande expérience ! Et vous, avez-vous déjà essayé l’une de ses excellentes pizzas ? Qu’attendez-vous donc ?

Réservez votre prochain séjour d’été sur le lac de Lugano pour pouvoir goûter à ses délicieuses pizzas, directement sur notre plage privée !

A presto!

Nouveautés 2017

January 31st, 2017 | By Melanie Pohl in Parco San Marco | No Comments »

Comme chaque année, bien des nouveautés vous attendent à l’ouverture de la nouvelle saison 2017.
Grands ou petits travaux, nous cherchons toujours à faire le maximum pour embellir encore votre séjour au lac de Lugano.
L’an dernier, la surprise était notre nouveau Sky Lounge – un bar-terrasse panoramique idéal pour prendre l’apéritif ou un verre après le dîner au sortir de l’un de nos restaurants.

_ND50955.NEF.p

Pour la réouverture du 24 mars, nous avons décidé de nous concentrer sur nos suites, comme l’Easy One-Bedroom Suite et sa chambre à coucher à laquelle nous donnerons une touche moderne et attrayante en employant des coloris gris et tourterelle. Cette catégorie de suites avec de jolis petits jardins privatifs se trouve dans la partie centrale du Resort. Elle convient parfaitement aux familles avec bébés car la réception et le restaurant San Marco sont facilement accessibles en quelques pas ou coups de poussette. ;-)

Nous augmenterons également le nombre des One-Bedroom Suites en ouvrant de nouvelles suites sur le lac, accessibles par des petits ponts. La Dependence del Parco verra également de grands changements. En tête, la réalisation de la Grande Suite, une suite de 90 m² réservable à partir de quatre personnes qui permet d’accéder directement en quelques minutes à pied à la plage du Resort, la plus grande plage privée du lac de Lugano.

One Bedroom Suite Wohnzimmer

Par ailleurs, l’année 2017 s’est ouverte pour le Parco San Marco avec de grandes récompenses, comme la première place sur Holiday Check parmi les hôtels de Lombardie et comme meilleur hôtel avec plage de toute l’Italie ! Pas mal, n’est-ce pas !
Nous vous laisserons bouche bée avec nos nouveaux concepts gastronomiques, un nouveau thème au club Bim Bam Bino où vos enfants pourront jouer et connaître le monde à l’intérieur du Parco San Marco avec notre équipe d’animateurs, et bien d’autres choses encore.

Pas de temps à perdre, il y a encore quelques suites disponibles ! À bientôt !

Les conseils du Maitre d´Hôtel pour organiser un apéritif parfait

September 14th, 2016 | By Andrea Rera in Parco San Marco | No Comments »

L´apéritif fait désormais parti des habitudes quotidiennes pour une bonne partie de la population italienne et européenne.

C´est vrai rituel social qui est célébrée à la fin de plusieurs heures de travail, pour conclure, en bonne compagnie, la partie la plus stressante de la journée, ou lorsque vous êtes en vacances, avant d’aller dîner dans le restaurant où vous avez réservé.
Le moment “happy hour” a colonisé la péninsule en conquérant tout un public. L´apéritif est devenu une occasion pour les bars, bars à vin et divers clubs qui parviennent à attirer un nombre important de personnes, et en leur offrant des boissons et de quoi grignoter.

aperitivo-finger-foodIl n´est certainement pas facile d’organiser un apéritif, un super “Happy Hour”. Vous devez être curieux des nombreuses variantes, savoir s´organiser, savoir comment décorer des cocktails et comment étonner ses invités avec des boissons qui vont au-delà du simple mousseux. Mais surtout, il faut des IDÉES. Certainement bien pensées, précises dans les moindres détails, mais encore des idées, des idées, …

Voyons comment préparer, en quelques étapes simples, une boisson qui est à la hauteur des besoins des invités et en mesure de répondre à tout type de demande, ou mieux encore, au palais.

Exploiter l’espace

Si vous êtes assez chanceux pour avoir un espace extérieur, il convient d’exploiter autant que possible pour l’heure de l’apéritif, en particulier dans la saison d’été, quand tout le monde a plus envie de sortir et de passer quelques heures à l’extérieur de la maison. La meilleure chose serait de mettre en place une petite véranda avec des tables et des chaises, en harmonie avec le contexte urbain.

Gérer l’organisation

Peu importe si vous avez un petit espace bar ou 100 mètres carrés, l’organisation et la gestion des espaces est toujours cruciale. Ce que nous devons faire attention lors de la préparation d’un buffet, en particulier au moment de l´apéritif est de le placer dans un endroit facilement accessible pour les clients. viser toujours à la fonctionnalité et la commodité du service.

Même l’œil veut sa part

Il est une maxime qui applique en toutes circonstances et en particulier dans le domaine de l’alimentation, où la présentation devient décisive et modifie la perception des cocktails et la nourriture elle-même. Pour donner un air chic et gastronomique à votre apéritif, vous pouvez servir de petites portions dans des tasses ou des mini-portions servies dans une cuillère, préparer des mini brochettes de fruits et les placer dans le cocktail pour donner la décoration et la couleur.

aperitivo

Soigner l´offre gastronomique

Les entrées sont à ne pas manquer et vous pouvez éviter les cacahuètes et chips habituelles, pour être remplacé par du pain grillé avec de l’huile d’olive extra vierge combinée avec une sauce méditerranéenne, fleurs de courgettes farcies au fromage ricotta, poivre rose et de sauge , endive avec du fromage, brochettes de fruits, etc … et en tout cas tout ce qui est «finger food» est grandement appréciée. Les idées, des idées, des idées ….

Scritto da Angelo Lentinio, Restaurant Manager

Excursions aux alentours du Parco San Marco

July 2nd, 2016 | By Endy Broglio in Parco San Marco | No Comments »

L´été est arrivé et c´est la période idéale pour faire des excursions ! Personnellement, je vous conseille vivement de visiter :

VILLA BALBIANELLO, LENNO

La prestigieuse Villa Balbianello se situe à Lenno, sur le lac de Côme, à environ 30 minutes en voiture du Parco San Marco. La construction de la Villa e de la loggia remonte à fin ‘700, quand le cardinal Durini achète la Punta di Lavedo pour y construire une résidence de vacances et de divertissement littéraire. Le mobilier et le jardin ont été léguées à la FAI en 1988, avec une dot qui aide à l’entretien.

De la Villa Balbianello, il est possible de visiter seulement le jardin. Les visites guidées se déroulent le samedi et dimanche.

Villa-del-Balbianello-Giorgio-Majno

VILLA FOGAZZARO-ROI, VALSOLDA

À Oria di Valsolda, les portes de la Villa Fogazzaro-Roi se sont déjà ouvertes. La Villa a étéle lieu de séjour de Antonio Fogazzaro et d´inspiration pour son chef d´œuvre : « Piccolo mondo antico ». La demeure montre des caractéristiques du XIXe siècle, à la fois dans le style général de la propriété que par de petits détails. L´exposition est le fruit raffiné et méticuleux  de l´intervention du neveu de l´écrivain, le marquis Roi.

 

LES VILLAS DI MOLTRASIO

Moltrasio expose également ses biens artistiques comme par exemple la Chiesa di S.Agata, située le long de l´ancienne Via Regina dans le hameau de Crotti. La Villa Passalacqua, érigée, vers fin ’700, sur les ruines d´ un ancien monastère des Humiliés par la volonté de la famille Odescalchi. Ses jardins historiques sont considérés parmi les plus beaux du lac de Côme.

 

VAL DI MELLO

riserva-naturale-valLa Val di Mello est l´endroit idéal pour une excursion ou pour un week-end de détente absolue. La vallée protégée par une réserve qui en conserve l´environnement, s´offre aux amoureux d´escalade et de cascades de glace, d´alpinisme comme d´excursionnisme, ou tout simplement  pour ceux qui veulent admirer la nature.

Découvrez la sans aucun danger, même pour les plus petits, au fond de la vallée, ou alors forte et sinueuse le long des murs et les cascades,  brut et accidenté dans les hautes vallées, mais toujours d´une beauté extraordinaire. Rien de plus que cette vallée ne met d´accord les familles et grimpeurs, excursionnistes et adeptes de la sieste sur l´herbe. L´été on z trouve un peu de monde, c´est vrai, mais il y a beaucoup d´espace et la beauté, en revanche est à couper le souffle.

 

MONTE GALBIGA E MONTE DI TREMEZZO

À San Fedele di Intelvi, il faut abandonner la route principale en suivant les indications pour Blessagno et Pigra ; avant d´entrer dans le centre de Pigra, prendre la route à gauche direction Alpe di Colonno : la route est plutôt étroite et à beaucoup d´endroits le bord aval n´est pas protégé ; avancez avec prudence surtout dans les virages aveugles, assez fréquents.

Après 5kms, vous atteignez l´Alpe di Colonno (1322m), où se trouve le refuge homonyme. Il est possible de continuer sur la route avec la voiture mais nous vous conseillons de vous garer ici : en effet, la route devient très étroite et le passage des voitures est une véritable torture pour les randonneurs.

Poursuivez en descente le long de la route d´asphalte pendant environ 20 minutes jusqu´à rejoindre le refuge Boffalora (1252m).  Continuez le long de la route en ignorant les déviations pour les divers alpages et faites face à une rampe plutôt raide, qui vous conduit ensuite à un virage en épingle à proximité des Alpes di Ossuccio (1306m), où il est possible d´acheter du lait et du fromage. La route, toujours en asphalte, continue avec une pente modeste mais régulière et rentre dans le bois. Marchez environ une demi-heure et quittez le bois et en face de vous commence à se distinguer le refuge  Venini, aux pieds du Monte